Mathieu Gabiot

Mathieu-G-2011-blue

Plusieurs fois publié pour son projet Le Bouc, une partie du travail de Mathieu se concentre autour de l’objet livre.
Cette pratique s’étend à la scénographie et à différents dispositifs mobiles comme pour le Prix Fernand Baudin depuis 2010, ou le design de la bibliothèque Nonpareille des éditions BAT.

Dans le même temps, Mathieu développe la question d’un design open source avec la plate forme Libre Objet, visant à rassembler et publier processus et plans d’objets en licence libre.
Cette approche ouverte et pédagogique correspond aussi à un ensemble d’ateliers et workshops mis en pratique dans plusieurs écoles et lors d’événements comme Design September et la Quinzaine numérique de Mons.

Ses projets s’inscrivent dans un design proche du quotidien, optent  pour des matériaux renouvelables et vont vers une simplicité de la mise en œuvre. C’est cette approche fonctionnelle qui a séduit tout particulièrement La maison bruxelloise.

Mathieu a étudié à La Martinière Terreaux à Lyon puis à La Cambre, Bruxelles.
Il vit et travaille à Bruxelles où il partage depuis 2011 un atelier de fabrication avec 5 autres designers. Cet espace reste au sein de sa pratique un lieu privilégié d’échange et de recherche. Les outils y sont partagés et construits à plusieurs mains (CNC maison, découpeuse mousse et gabarits communs). Les pratiques y sont multiples (soudure, enseignes, céramique, programmatique) et s’enrichissent les unes les autres.

Intervenant régulièrement pour le bureau d’architecture Axia, pour lequel il agit comme consultant du département design, ses récentes et proches collaborations extérieurs côtoient l’atelier Blink, le collectif OspMartin LévêqueStyroform, Marco Nicolo et les Éditions Ultra.